Hello tout le monde !

Aujourd’hui je vous fait part d’un véritable coup de coeur dans le cloud mining, et j’espère que vous serez nombreux à me donner votre avis et vos impressions sur le projet dont je vais parler.

Je précise avant tout que je n’ai aucun contrat ni avantage avec eux, que je ne les ai pas contactés et que je vous en parle uniquement car leur projet me semble une petite pépite au milieu des offres de cloud mining existantes.

Pour remettre dans le contexte si certains arrivent sur cet article sans connaitre mon site, je suis une adepte « par défaut » du cloud mining car il s’agit pour moi d’une alternative correcte pour ceux qui ne peuvent pas monter un rig chez eux. J’utilise personnellement Genesis Mining et j’ai testée mais pas adoptée Just Mining.

 

Les soucis des offres de Cloud Mining

 

Jusqu’à maintenant toutes les offres de cloud mining reposent sur des principes simples :

  • On loue de l’équipement de calcul dédié au minage d’une crypto monnaie ou de plusieurs (contrats réversibles de Just Mining)
  • Le tarif est calculé sur la puissance de calcul (le fameux Hashrate), plus il est élevé plus vite il sera possible de miner une grande quantité de crypto
  • La société de mining propose des contrats taillés pour se protéger (le marché des cryptomonnaies étant très volatile) et pour être le plus rentable possible pour elle-même et pour ses clients

Un équilibre est donc trouvé entre le client et la valeur de son achat, et les clients doivent connaitre les limites de leurs contrats, leurs avantages et inconvénients.

Les inconvénients notables du cloud mining sont en général ceux-ci :

  • La difficulté de mining d’une crytpomonnaie étant liée au nombre de personnes qui minent cette crypto et donc à sa popularité, presque à tous les coups pour un contrat de cloudmining donné donnant droit à un certain Hashrate, le nombre de monnaie générée s’érode continuellement et ce dès les premiers mois. Les contrats sont donc presque à coup sûr de moins en moins rentables, sauf si la crypto prends de la valeur sur la même période.
  • Pour conserver une efficacité de minage continue tout le long du contrat, il faut donc régulièrement racheter de la puissance pour compenser l’augmentation de difficulté.
  • Si la monnaie minée s’effondre, disparaît ou change de technologie de minage, le contrat stoppe. Just Mining, une société de cloud mining française, fait mieux que les autres sur ce point grâce à leur contrat réversible qui pourra basculer sur d’autres monnaies si celles qu’ils proposent s’arrêtent.

 

Au milieu de tous ces désavantages, il est normal qu’au final les clients entendent parler de mauvaises expériences de cloud mining et restent méfiants sur les offres qui sortent de temps en temps.

 

L’offre Hydrominer

 

Hydrominer est une société autrichienne qui opère à son compte depuis plusieurs années en installant des rigs de mining qu’ils gardent pour eux (pas de location sous forme de contrats cloudmining, jusqu’à maintenant).

Voici leur vidéo de présentation officielle :

HydroMiner – Watch Our Video! from HydroMiner on Vimeo.

Mais alors qu’est-ce qui a changé pour qu’ils proposent des contrats de cloud mining ?

Une offre en partenariat avec des centrales hydroélectriques

Si vous lisez cet article il y a des chances que vous sachiez que le principal coût impactant la rentabilité du mining est la consommation électrique. Un bon mineur va faire en sorte de choisir du matériel qui va miner à grosse puissance tout en consommant le moins possible d’électricité.

C’est aussi la raison pour laquelle les sociétés de cloud mining comme Genesis Mining sont installées dans des pays où l’électricité est moins chère (Islande avec une électricité de source géothermique et une fraicheur ambiante qui permet de diminuer la température des salles sans avoir besoin de climatisation).

Hydrominer part donc sur le même principe et se développe dans les Alpes Autrichiennes (pays frais) et raccorde ses centres de calculs directement aux centrales hydroélectriques locales.

hydrominer cloud mining hydroelectricité

Cela permet de combiner plusieurs avantages :

  • Electricité verte et non nucléaire
  • Electricité moins chère car achetée à la source et non au distributeur
  • Températures locales faibles qui réduisent les besoins en climatisation et systèmes de refroidissement

 

On a donc d’après moi plusieurs points extrêmement positifs qui justifient déjà la qualité de l’offre, mais ce n’est même pas ce qui m’a le plus marquée !

La seule offre de cloud mining vraiment équitable !

Je sais que ce titre est assez racoleur mais j’insiste dessus car justement d’autres acteurs récents se sont lancés en chevaliers blancs du cloud mining mais tombent à mon opinion (et mes calculs) très loin de leurs ambitions …

Pourquoi est-ce que je pense que Hydrominer est une solution de cloud mining qui parait plus équitable que toutes les autres ? Parce que c’est la seule qui ne vends pas de Hashrate mais qui vends de la puissance électrique ! J’ai déjà expliquée au-dessus que le souci du hashrate est que le matériel devenant de plus en plus obsolète et la difficulté de mining croissant sans cesse, il faut continuellement racheter de la puissance pour maintenir une création de cryptomonnaie égale dans le temps. Ceci est valable autant pour le cloud mining que pour le mining de chez soi.

La grosse différence avec l’offre de Hydrominer est que dans leur cas le contrat est lié à de la puissance électrique, et donc au fur et à mesure qu’ils amélioreront les générations de miners ou de cartes graphiques, ou que de nouvelles cryptomonnaies se créeront et seront plus rentables, la même puissance électrique minera de plus en plus.

Bien entendu à court terme cela ne change pas grand chose aux autres offres du marché car à puissance électrique égale cela correspondra à un hashrate équivalent et la production diminuera donc naturellement avec le mécanisme que j’ai précisée plus haut, mais à plus long terme le contrat bénificiera donc des avancées technologiques dans le mining et conservera donc une rentabilité correcte bien plus longtemps que pour les autres contrats. Quand on parle d’équité de l’offre, on est donc en plein dedans.

Un démarrage sous forme d’ICO

Etant donné la caractéristique de leurs offres liées à la puissance électrique et non au hashrate, et afin de financer leur lancement Hydrominer a décidé de créer son propre token nommé H2O (clin d’oeil évident à l’eau qui est la source de leur énergie électrique) et qui va donc s’obtenir en ETH.

Comme dans la plupart des ICO, différentes phases se succèdent :

  • les très gros investisseurs (phase terminée, tous les jetons ont été vendus)
  • les gros investisseurs (c’était ce matin avec un ticket d’entrée de 50 ETH) et tous les jetons ont été vendus en 36 minutes
  • les investisseurs plus petits, comme moi-même : ce sera à partir du 3 octobre et avec plusieurs paliers de bonus sur 4 semaines

Enfin à partir de novembre, les jetons seront achetables par tout le monde, d’après ce que je comprends ils ressembleront à ce moment là plus à des contrats cloudmining traditionnels (mais toujours liés à la puissance électrique et non au hashrate). Ils seront sans bonus et je suppose achetables en euros et non plus seulement en ethereum.

Les détails du projet et les questions qui restent en supens

Afin que tout le monde se fasse son idée, je vous invite à consulter leur white paper officiel, relativement bien réalisé et avec toutes les données qui peuvent nous interesser (où sont les centrales déjà en fonctionnement, quels sont les contrats d’achats d’électricité, les matériels utilisés, les GPU, les partenariats, etc).

Ils détaillent aussi leurs plans d’investissements en puissance électrique sur plusieurs années, comment ils répartissent la puissance de calcul entre plusieurs cryptos…

Pour ce qui est des doutes, voici ce que je note. Je vous propose de me dire en commentaires ce que vous en pensez ou si vous avez d’autres questions ou certaines réponses :

  • Pour ma part il me reste des doutes sur la rentabilité du projet, car si l’on compare leur contrat aux contrats des concurrents cela parait plus cher, mais vu que le jeton donne droit à de la puissance électrique il n’y a pas de date de fin (et pas seulement pour les contrats bitcoin) donc à long terme la rentabilité peut être largement supérieure à tous les autres concurrents.
  • Je me demande aussi quels sont les termes et les contrats qui lient hydrominer et les centrales hydroélectriques : celles-ci peuvent elles décider un jour d’arrêter de vendre leur production à hydrominer et la vendre à la ville voisine ou au distributeur local, ce qui mettrait en péril tout le business ?
  • Autre question, étant donné qu’il ne s’agit pas de réel contrat mais de jetons de cryptomonnaies liés à l’ETH, sera t’il possible de les revendre sur des exchange à l’avenir ?
  • Les profits générés sont-ils liés au wallet ETH par smart contract, ou alors nous auront un tableau de bord équivalent à toutes les offres de cloud mining du marché ?

Quoiqu’il en soit à l’heure actuelle je suis vraiment emballée par leur projet et je pense mettre quelques billes dedans dès le début de l’ICO 🙂

Et vous ?

 

Etherea.

Articles sur le même sujet :

Pin It on Pinterest

Share This